Tags


Qu'est-ce que la repentance ?

22nd June 2016

click for English click for Croatian click for French click for German click for Italian click for Romanian click for Russian click for Spanish

Cet article est le deuxième de la série « Les obstacles de la vie chrétienne ». Dans cette série, différents auteurs expliquent des erreurs de compréhension courantes que beaucoup de chrétiens et de ceux qui souhaitent le devenir rencontrent. Ces « obstacles » sont tous décrits dans le livre « Le meilleur chemin » où l’auteur décrit les difficultés que « beaucoup » rencontrent. La citation pour le présent article est: « Plusieurs ... pensent ne pas pouvoir venir à Jésus avant de s’être repentis, et croient que la repentance prépare au pardon des péchés. » LMC 23.—L’éditeur.

« Ma définition de quelque chose détermine ma relation à cette chose. »

C'est une leçon simple que j'ai appris, mais surprenamment large dans son application.

Nous vivons cela tout le temps. Lorsque tu demandes à quelqu'un de te donner ton téléphone, tu ne t'attends pas à recevoir ta tablette. Pourquoi ? C'est simple. Tu t'attends à ce que toi et la personne à qui tu as demandé ayez la même définition du mot « téléphone ». Bien-sûr, c'est un simple objet et tout le monde sait (probablement) qu'un téléphone est « un téléphone ». Mais qu'en est-il des mots plus compliqués ? Laisse-moi essayer de résumer où je veux en venir avec une question :

Qu'est-ce que la repentance ?

Une question simple, mais si tu es comme moi, un jeune qui est né et qui a grandi dans un foyer Chrétien, tu n'as probablement pas de bonne réponse Biblique. C'est une déclaration audacieuse, et j'espère que tu n'en es pas offensé, mais je commence à réaliser que pour les jeunes, c'est la triste réalité. Dieu nous dit de nous « repentir », mais parce que Sa définition de « repentir » est tellement différente de la notre, nous passons à côté de cette découverte que Dieu souhaite pour nous. J’ai moi-même dû faire face à cette réalité et avec un sens d'insatisfaction pour mon état présent, j'ai relevé le défi : « Adam, découvre ce que Dieu veut dire lorsqu'Il dit ‘repent-toi’ ». Maintenant, je ne peux pas dire que j'ai tout compris, mais voici ce que j'ai trouvé jusqu'à présent. Au passage, je t'encourage à n’accepter cela comme vrai que tant que tu vois que c’est en accord avec la vérité de la Bible.

Le « tournant » appellé repentance

Je commençai donc à chercher. « Où voit-on dans la Bible une explication claire de ce que signifie se repentir ? » fût la question que je me senti obligé de poser. A ma surprise une définition claire fût plus difficile à trouver que je l’eu pensé, mais ce texte me frappa :

« Les hommes de Ninive se lèveront, au jour du jugement, avec cette génération et la condamneront, parce qu'ils se repentirent à la prédication de Jonas; et voici, il y a ici plus que Jonas. » Matthieu 12.41.

As tu vu une définition claire? Si non, moi non plus. Cependant, ce qui me frappa est que Jésus sembla pointer vers où l'ont peut trouver cette définition claire : « Les hommes de Ninive … se repentirent à la prédication de Jonas. » Alors, où aller ensuite ? C'était clair pour moi. Va au texte Biblique dont Jésus parle et là je trouverai les actions des hommes de Ninive que Jésus appela « repentance ». Alors je tournai les pages de ma Bible jusqu'à Jonas 3.10 et voici le texte était bien présent, un simple et clair exemple de « repentance ».

« Dieu vit qu'ils agissaient ainsi et qu'ils revenaient de leur mauvaise voie. »

Les hommes de Ninive « revenaient » de leur mauvaise voie, et Jésus appela cela « repentance ». C'est plutôt simple et je ne veux pas le compliquer avec plus de mots que nécessaire, mais voici une simple explication : tu marches vers une maison et tu reviens de la maison et tu continue à marcher. Est-ce que tu t'approches ou tu t'éloignes ? Bien-sûr que tu t'éloignes ! Je pense que cela est comme la repentance : être déterminé de mettre de la distance entre toi et « ce » péché.

Pourquoi revenir ?

J'ai découvert un autre aspect de la repentance qui m'a étonné et m’a mis au défi. C'était juste là, dans l’une des paraboles de la Bible. Regardons Luc 15.3-6. C'est la parabole du berger avec les 100 brebis. Pour la résumer, le berger a 100 brebis, une brebis se perd et le berger laisse les 99 autres brebis seules pour chercher la brebis perdue. Il finit par trouver la brebis et revient se réjouissant avec la brebis sur l'épaule. Il appelle ensuite ses amis et voisins pour se réjouir avec lui « Car j'ai retrouvé ma brebis qui était perdue. » Je connaissais déjà cette parabole, mais quelque chose attira mon attention. Observons ce que Jésus dit dans Luc 15.7 :

« De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n'ont pas besoin de repentance. »

« De même » est un mot important. Jésus dit que de la même manière que dans la parabole, il y a de la joie dans le ciel quand un pécheur se repent. Penses-y. Est-ce que la brebis perdue s'est ramenée elle-même ? Non. Alorsui l'a fait ? Le berger. Donc, Jésus dit en fait une vérité profonde au sujet de la repentance. Se repentir, revenir, se détourner du péché, est le résultat de Son travail, car il est le « le grand pasteur des brebis » (Hébreux 13.20). Il est celui qui nous cherche, et à cause de cette recherche, grâce à ces efforts pour nous ramener, nous nous détournons du péché. L'apôtre Pierre fait mention de cette vérité dans Actes 5.31 :

« Dieu l'a élevé par sa droite comme Prince et Sauveur, pour donner à Israël la repentance et le pardon des péchés. »

Ellen White le montre clairement : « Nous ne pouvons pas plus nous repentir sans l'Esprit de Christ qui réveille la conscience que nous pouvons être pardonné sans Christ. » Vers Jésus, page 26. Lorsque Dieu dit « repens-toi », Il nous appelle à revenir de nos péché, mais aussi lorsque Dieu dit « repens-toi », Il a déjà commencé à te chercher. Il travaille par Son Esprit pour te donner la connaissance de Sa bonté et par cela, te ramener à la repentance (Romains 2.4). Pour moi cela fût un changement de paradigme.

Avec tout cela à l'esprit, voilà mon défi. Pourquoi devrais-je me tenir éloigné de Christ avant de me repentir ? Je me tenais en fait éloigné du seul qui peut me ramener à la repentance. Franchement, ça n'as pas de sens. Est-ce que toi aussi, tu te tiens éloigné de Lui ? Arrête maintenant. Il peut et va te ramener au point où tu peux te détourner et revenir du péché. Il est déjà en train d’essayer.

Adam Hazel est le directeur de Matteson Mission School.