Tags


« Pas assez bon »

13th July 2016

click for English click for Croatian click for French click for German click for Italian click for Romanian click for Russian click for Spanish
Cet article est le deuxième d’une série intitulée « Les obstacles de la vie chrétienne ». Dans cette série, différents auteurs expliquent les malentendus très répandus que rencontrent dans leur vécu les chrétiens ou ceux qui veulent le devenir. Ces « obstacles » sont tous présentés dans le livre « Le meilleur chemin » où l’auteur décrit les difficultés auxquelles « beaucoup » sont confrontés. La citation pour le présent article est: « Ils sont nombreux ceux qui pensent n’être pas assez bons pour aller à Jésus. » LMC 28.—L’éditeur.

Une fille au cœur brisé avec des traces de coupures tout le long de ses bras—pas à la hauteur. Un jeune homme qui s’est enfui de chez lui, qui à dépensé tout son argent dans les fêtes et la drogue—pas assez bon. Un adulte qui a lutté avec des problèmes de santé toute sa vie, une entrave qui l’a empêché de poursuivre ses rêves—pas assez bon.

As tu déjà ressenti que tu n’étais pas assez bon? Pas assez bon dans ta famille, parmi tes amis, dans la société, à l’école, ou peut-être pas assez bon au travail. Ces questions sont peut-être liées ou pas à une condition bien pire encore : ne pas se sentir assez bon pour Dieu !

Le cœur est tortueux

« Ils sont nombreux ceux qui pensent n’être pas assez bons pour aller à Jésus. » Le Meilleur Chemin, 28. Il est vrai que « Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant. » Jérémie 17.9.

« Nous étions tous errants comme des brebis, chacun suivait sa propre voie ; et l'Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous. » Ésaïe 53.6. Nous sommes tous dans le même bateau. Nous nous sommes tous éloignés du berger et avons tous quitté le chemin de la justice, en cherchant ailleurs la pièce manquante, la véritable joie. Cependant, Ésaïe 53.6 ne s’arrête pas là. Le verset continue : « Et l'Éternel a fait retomber sur lui l'iniquité de nous tous. » Alors que nous choisissons le chemin de la destruction, Jésus à pris sur Lui les péchés de nous tous ! Tu pourrais peut-être dire que ça ne te concerne pas, parce que tu t’es enfoncé si profondément dans tes problèmes que tu n’es quand même pas assez bon pour Jésus et qu’il n’y as pas d’espoir pour toi. Mais voyons ce que les Écritures disent.

« Mon péché est trop grand ! »

Certains pensent qu’ils ont tellement péché qu’ils ne peuvent plus revenir à Dieu. Peut-être que tu as peur d’avoir commis le péché impardonnable (le péché contre le Saint-Esprit), que tu as plein de regrets par rapport aux mauvaises décisions passées de ta vie. Mais cette pensée même est la preuve que l’Esprit travaille en toi, et donc que Dieu ne t’a pas quitté. Tu vois, l’Esprit a été envoyé pour « convaincre le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement. » Jean 16.8.

Regarde Paul—un blasphémateur, persécuteur et meurtrier. Il a déclaré avec confiance : « C'est une parole certaine et entièrement digne d'être reçue, que Jésus Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs, dont je suis le premier. » 1 Timothée 1.15. Paul s’est repenti et Dieu l’a employé avec puissance pour apporter l’évangile au monde.

Ta véritable valeur

Imagine que j’ai un billet de 100 euros dans mes mains et que je veuille te le donner. Le veux-tu ? Bien-sûr ! Disons que je le froisse pour qu’il devienne moche. Le veux-tu toujours ? Je suis sûr que oui ! Maintenant, je le mets par terre et je saute dessus, et il est plein de poussière. Pourquoi le voudrais tu ? Parce qu’il a la même valeur ! Peu importe à quel point il est froissé et plein de poussière, c’est toujours un billet de 100 euros.

Quelle valeur as-tu ? 1000 euros ? 100 000 euros ? Tu vaux le Fils de Dieu abandonnant la gloire et l’honneur au ciel, descendant sur cette sombre terre pécheresse, mourant pour toi. Quelle valeur immense ! Et en plus, le Père a laissé partir Son Fils, risquant tout pour sauver l’humanité.
Tel le berger quittant les 99 moutons pour aller chercher la brebis perdue, Jésus serait mort même si c’était juste pour toi. « Dieu, en effet, n'a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu'il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. » Jean 3:17. Nous étions déjà condamnés avant qu’il vienne, à cause de nos péchés.

Que faire ?

Marie-Madeleine était une femme de mauvaise réputation, chez qui Jésus a chassé sept mauvais esprits. Certains commentateurs croient qu'il s’agit de la femme surprise en adultère de Jean chapitre 8. Jésus lui avait pardonné ses péchés et elle voulait lui montrer sa reconnaissance. Elle l’avait entendu parler de Sa mort. Donc, elle acheta un parfum très coûteux et commença à l’oindre. Elle tomba en pleurs à Ses pieds, les lava avec ses larmes et les sécha avec ses longs cheveux.

De même, le meilleur endroit où tu puisses être quand tu as des soucis, c’est aux pieds de Jésus. Réclame cette grande promesse : « Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. » 1 Jean 1.9. Peu importe à quel point tu te sens pécheur, car « là où le péché a abondé, la grâce a surabondé » Romains 5.20. « Car si notre cœur nous condamne, Dieu est plus grand que notre cœur, et il connaît toutes choses. » 1 Jean 3.20.

Le pauvre publicain pria « O Dieu, sois apaisé envers moi, qui suis un pécheur. » Luc 18.13. Il se voyait comme un homme très méchant et d’autres le voyaient de la même manière. Lui-même ne se sentait pas assez bon. Mais il a senti un besoin et a saisi son unique chance. Avec un fardeau de culpabilité et de honte il vint devant Dieu en demandant Sa grâce. Quel contraste par rapport à la prière vantarde et hypocrite du pharisien !

Regarde cette citation intéressante d'Ellen White :

« Il existe des leçons qui ne s’apprennent qu’à travers l’échec. Pierre était un homme meilleur après sa chute. Le Seigneur permet que ses enfants chutent ; et ensuite, s’ils se repentent de leurs méfaits, Il les aide à obtenir l’avantage. » Ellen White, Review and Herald, 16 Decembre 1902.

Il y avait de l’espoir pour le pauvre publicain, pour Paul, Pierre et Marie-Madeleine. Et il y a certainement de l’espoir pour toi, mon ami, quelle que soit ta situation, quel que soit ton péché.

Si tu réalises ta condition pécheresse, n’attend pas de t’améliorer. Nous ne pouvons jamais nous améliorer par nos propres efforts. Seul Dieu peut nous aider par Sa grâce. Va vers Jésus tel que tu es, confesse tes péchés, donne-Lui ta vie entièrement quotidiennement et Il va surement te recevoir et te guider sur le chemin de la vie.

Textes Bibliques issue de la version Louis Second.

Christian Hjortland est directeur et orateur de Empower Missions.