Tags


Le Saint-Esprit est comme une colombe

10th February 2016

Je suis réellement passionnée par les oiseaux. Il y a peu de choses qui font battre mon cœur plus vite que celle de pouvoir m’approcher d’un oiseau, de le nourrir, voire même de le tenir dans mes mains. Dernièrement, Dieu m'a fait vivre des expériences qui m’ont fait sourire quant à Sa façon de prendre soin même des choses apparemment les plus insignifiantes et les plus petites dans nos vies.

Il y a quelques jours, assise dans le jardin, j’ai pu regarder une colombe qui avait décidé de passer son temps posée non loin de moi. Plusieurs jours durant, j’ai apprécié la compagnie de cette belle créature. Cette expérience m'a fait penser à un symbole utilisé dans la Bible : le Saint-Esprit qui descend comme une colombe. Mais pourquoi une colombe ? L’une des choses que j’ai remarquée alors que j’étais proche de cette colombe fut mon attitude vis-à-vis de l’oiseau. Connaissez-vous cette sensation que vous éprouvez lorsque vous essayez de ne pas faire de mouvement rapide ou soudain afin ne pas effrayer un oiseau ? N’en n’est-il pas de même avec le Saint Esprit ? Aussi vite qu’il vous est possible de chasser l’oiseau par des mouvements indélicats, il vous est possible de faire fuir le Saint Esprit par désobéissance.

Au cours de l’été 2014, lors de la dernière conférence GYC Europe, Dieu m’a enseigné une inoubliable leçon concernant la direction de l’Esprit Saint. Alors que le temps de l’évangélisation approchait, je demandais à Dieu de m’envoyer là où Il voulait que je serve. Un peu plus tôt, ma sœur et moi avions été invitées par quelques uns de nos amis à rejoindre l’expo santé. Comme je n’en n’avais jamais faite auparavant, l’idée d’en apprendre d’avantage à propos de ce service me séduisait. J’espérais qu’il s’agissait de la volonté de Dieu pour moi que j’y participe. En chemin vers un atelier qui était sur le point de commencer, je vis ma sœur parler à un homme que je ne connaissais pas. En la rejoignant, je découvris que ce frère était désespérément à la recherche de deux chefs de groupe d’évangélisation. Aussitôt arrivée, il me demanda si je pouvais également me porter volontaire. Ces leaders étaient censés guider un groupe au flash mob, et par la suite, faire du porte à porte pour de l’évangélisation. Suite à cette conversation, je fus confrontée à une décision difficile. D'un côté, j’étais enthousiaste à l’idée d'aller à l'expo-santé et d’expérimenter une nouvelle forme de travail dans le domaine de la santé. De l’autre, j’avais la forte sensation que je devais me porter volontaire pour l’évangélisation. Comme jamais auparavant, je fus convaincue que c’était la bonne chose à faire. Mais étrangement tout mon être intérieur se soulevait de mécontentement à l'idée d'aller ailleurs. Dieu me rappela ma prière du matin et la promesse que je lui avais faite, à savoir : faire ce qu’Il me demanderait de faire. Le cœur angoissé vis à vis de cette tâche que je n'avais jamais faite auparavant, et que je n'étais pas préparée à faire, j’ai accepté de diriger le groupe d’évangélisation. Cependant, dès que j’avais décidé de faire ce que Dieu me demandait de faire, mon cœur fut rempli d’une grande paix.

Comme toujours Dieu a été fidèle ! Ce fut tellement gratifiant de rencontrer de nombreux nouveaux frères et sœurs, d’être inspirés par de grandes discussions, d’avoir une belle expérience d’évangélisation, et même de recevoir des encouragements à travers le partage d’un verset. En fait, tout cela n'a pas été une récompense, mais juste la bénédiction de Dieu que je devais recevoir à l’origine. Tous les plans de Dieu sont beaux et vont bien au-delà de notre compréhension !

"Car je connais les projets que je forme pour vous, dit l'Eternel, projets de paix et non de malheur, pour vous donner un avenir et une espérance." Jérémie 29: 11-13.

Si vous me demandiez maintenant, "Quelle est la meilleure chose que Dieu peut faire dans ta vie?" je répondrai : Me placer au centre de Sa volonté. Tel est le chemin de la vraie joie et de la paix.

Le Saint-Esprit est comme un oiseau. La désobéissance nous conduit à chasser du jardin de notre esprit la timide colombe. Obéir à Sa voix en faisant ce que vous savez être juste, vous rend plus expérimenté pour discerner sa voix. Vous vous rapprocherez de plus en plus de Lui et Il vous guidera tandis que vous Le laisserez, étape par étape, changer votre vie.